La propriété industrielle relève de la propriété intellectuelle, visant à protéger les inventions des créateurs et leur donner une reconnaissance de leur travail. Elle est aussi au cœur des enjeux comptables et fiscaux.