Ce tableau expose les principaux écarts entre les normes françaises et les normes IFRS pour le traitement des immobilisations incorporelles.